La consigne n’est pas une nouveauté et elle reprend de l’intérêt comme solution simple et efficace pour l’économie circulaire. La consigne a un double avantage :

  • Ecologique : Dans une région limitée à 200km entre les producteurs, les distributeurs et les consommateurs, la réutilisation des emballages est plus écologique que le recyclage. L’énergie utilisée pour le nettoyage des bouteilles est moindre que celle utilisée pour refondre les bouteilles et en refabriquer. Plusieurs études en suisse, en France ou en Allemagne arrivent à ces mêmes conclusions.

  • Economique : La consigne favorise l’économie locale et la vente en circuit court. La nécessité de raccourcir les distances rapproche les consommateurs et les producteurs. Les distributeurs de proximité assurent cette relation en jouant pleinement la carte du produit local.

La consigne est un geste simple, à la portée de tous. Le consommateur devient un consom’acteur qui participe aux efforts de réduction des déchets et diminution de la consommation d’énergie.

En Suisse plusieurs initiatives voient le jour depuis quelques années :

  • 40% des bières du Docteur Gab’s sont déjà consignées auprès des restaurants et des cafés
  • La cave de la Crausaz à Féchy consigne 100% de sa production
  • ReCircle propose des emballages en plastique réutilisables et consignés pour les services traiteurs et les streetfoods

Plusieurs magasins de Vrac ou BIO proposent des emballages réutilisables et Réseau Consignes entend généraliser cette pratique sur l’ensemble de la Suisse Romande.

 

Plus d’informations en ligne

Economie Circulaire

La confédération et l’économie circulaire :

Engagement de la confédération

Plateforme économie circulaire de Swiss Recycling :

Circular Economy Switzerland

La fondation Sanu Durabilitas en faveur de l’économie circulaire :

Fondation Sanu Durabilitas